Blainville Breeders Show: Are you ready?


I am sorry, this article is in French only.

Aujourd’hui, nous apporterons quelques touches finales à Muscade : la tonte de finition ainsi que le raccourcissement de la crinière.

D’abord, un mot sur la tonte de finition…

Faites-la. 

Les poils superflus sur le museau, sous l’auge, et les oreilles. Hop, coupez-moi ça!

Vous aller me dire que c’est nécessaire à la proprio-perception; oui, mais non. C’est-à-dire que oui, ces poils, ces vibrisses, ont une utilité. Par contre, est-il vrai que votre cheval sera handicappé par leur absence? Non.

Malgré le mythe qui persiste, il est connu et reconnu que la majorité des blessures entourant cette fameuse moustache se déroulent non pas des suites de la tonte, mais PENDANT la tonte. Procédez donc avec prudence, surtout avec un jeune cheval inexpérimenté.

Pour ce qui est des oreilles, idéalement pour l’apparence, vous devriez tondre l’intérieur des oreilles. Par contre, si votre poulain restera au champ tout l’été… Il serait peut-être plus sage de lui laisser son poil à l’intérieur des oreilles pour les protéger contre les insectes. Néanmoins, nettoyez l’extérieur de l’oreille et enlevez tous les poils superflus.

La crinière doit être bien raccourcie à environ 4 à 5 pouces de longueur. Le passage de la bride doit être tondu, mais n’enlevez pas plus d’un pouce, un pouce et demie. Sinon, vos premières tresses seront éloignées de la têtière et l’effet sera moins joli.

Il me semble qu’il me reste des milliers de choses à préparer et que le temps me manque.

Et vous? Où en êtes-vous?

 

Posted in All

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s